Comment construire sa maison soi-même ?

Pourquoi construire sa maison soi-même ?

Faire construire sa maison est un choix pertinent pour habiter dans un logement neuf. D’autres préfèreront faire le choix d’acheter une maison déjà construite par une tierce personne. Si vous voulez faire construire votre maison, se présentent à vous de multiples moyens pour y parvenir. Et les choix à faire seront nombreux. Choix de la localité, choix du terrain, du modèle de maison, des matériaux et des méthodes de construction. Pour tous ces choix, je vous apporterai et partagerai mon point de vue en abordant des thèmes comme l’argent, l’écologie, la durabilité etc. Un choix peut se faire de façon rationnelle, avec sa tête et après l’examen attentif de différents paramètres. Mais un choix peut aussi être effectué de façon irrationnelle avec le cœur ; la passion doit pouvoir aussi s’exprimer lors un projet de construction.

Il faudra donc doser entre passion et raison pour parvenir à votre but : construire une maison, Votre maison.

Faire des choix, c’est toujours compliqué. Pourquoi ? Parce que un choix est en définitive une projection vers l’avenir. Et l’avenir est par définition incertain. Il y a donc dans un choix toujours une part d’incertitude. Alors pour se rassurer, on serait tenté de prédire le futur. Or la meilleure façon de prédire le futur reste encore de l’organiser.

Si vous allez voir un voyant et qu’il vous prédit que vous allez devenir riche et que vous croyez sincèrement en sortant du rendez-vous qu’il a raison, votre comportement évoluera à ce titre. Vous vous mettrez ainsi à jouer tous les jours au loto, afin que votre destinée s’accomplisse. Il est fort probable, après des années, que vous allez constater que le voyant se soit trompé, et que vous vous appauvrissez jour après jour. Le nombre de perdant au loto est en effet bien supérieur au nombre des gagnants. Toutefois, si sorti du rendez-vous vous organisez votre vie pour épargner chaque mois et investir dans vous-même et dans vos entreprises, il y a de fortes chances pour qu’au fil des années vous accumuliez une certaine richesse.

Une vie donc, ça se projette, ça s’organise et ça se construit. Gérer la construction de votre maison vous-même, c’est un bon choix car en définitive votre maison, c’est votre affaire et il est important de s’occuper de ses affaires car personne d’autre que soi-même ne sait ce qui est bon pour soi et pour sa famille.

Construire sa maison soi-même le prix

Parmi les différentes motivations à construire sa maison soi-même, il y a le coût global de celle-ci. Les autres motivations peuvent être :

  • la fierté de suivre son chantier
  • la liberté de gérer ses affaires soi-même
  • la communication plus direct avec les artisans et autres acteurs du chantier
  • le prix
  • éviter certaines erreurs, de transmissions d’information
  • garder l’accès à sa maison pendant la construction

Construire sa maison soi-même peut répondre à ces désires.


Connaissances techniques

Test des connaissances techniques pour réaliser une maison

Étape 1 de 9

11%

Les acteurs pouvant vous construire votre maison

Si vous le voulez bien, poursuivons par voir ce que nous proposent les différents métiers auxquels vous pouvez faire appel pour faire construire votre maison…

Selon que vous vouliez être plus au moins assisté dans la construction de votre maison, vous pouvez vous adresser à différentes personnes pour élaborer votre projet. Nous allons voir ensemble les métiers opérant dans le secteur de la  construction de maison individuelle. Je vous donnerai mon avis subjectif sur cette profession (cette avis n’engage que moi).

Le promoteur :

En bref, le promoteur achète un grand terrain qu’il divise. Puis il vend le terrain divisé (un lot) avec son projet à construire. Le client paye sa maison au fur à mesure qu’elle se construit.

L’avantage c’est que le projet est ficelé. En revanche le prix, le modèle de maison, les matériaux sont définis par le promoteur. Peu de choix est laissé au maître d’ouvrage (le maître d’ouvrage c’est celui qui paye, le client, l’acheteur). Les maisons sont souvent similaires. Le but du promoteur est de réaliser une opération immobilière rentable. Il mettra en oeuvre des matériaux peu onéreux. Puis il tentera de vendre la maison le plus cher possible. Cependant, comme dans toute chose vous trouverez des promoteurs qui réalisent des ouvrages de qualité et qui aiment profondément leur métier.

Je vous donne un exemple : Dans le Rhône à 45 min du centre de Lyon, je connaissais un promoteur qui a acheté un terrain 550 000 €, pour une surface de 3500 m2 de terrain.  Il l’a divisé et a construit 10 maison sur ce terrain. Chaque maison lui a coûté la somme de 100 000 € à construire. La route en goudron du lotissement lui a couté 150 000 €. Donc l’opération globale lui à coûté 1 700 000 €. Il à revendu les maison en moyenne 270 000 € soit 2 700 000 € en total environ. Ce promoteur a donc dégagé une marge de 1 000 000 € au total pour avoir fait l’opération. Il a travaillé sur cette opération pendant deux ans à deux voire trois personnes.

Ce promoteur a réussi a faire une belle opération. Les choses ne se font par hasard, il connaissait parfaitement le marché immobilier de la commune. Il a su acheter son terrain peu cher et déployer une force et des méthodes commerciales de vente adaptées. 

Le constructeur :

Il réalise des maisons pour le compte du maître d’ouvrage, mais n’achète pas le terrain.

Le maître d’ouvrage aura plus de choix : choix des matériaux, des modèles de maison, des méthodes de construction… Le constructeur négocie fortement les prix avec les artisans (voire impose les prix). Il vous revend, les prestations des artisans en appliquant une marge minimale de 30 %, ce qui lui permet de rémunérer les commerciaux, les secrétaires et le conducteur de travaux. Si vous prenez des options sur votre maison ou que vous souhaitez faire une modification sur votre contrat C.M.I. comme par exemple passer les débordes de toit en PVC, il se peut que votre constructeur applique une marge de 50 % sur cette option car cela lui permet d’augmenté sa rentabilité. 

En partant du principe que vous prenez quelques options sur votre maison, en général donc pour 100 000 € acheté à un constructeur, il y a 70 000 € environ de prestation des artisans. Le coût du constructeur atteint donc environ 30 000 €.

Le lotisseur :

Réalise des lotissements. Il achète un grand terrain qu’il divise en lots. Il réalise la route et les viabilité (edf, eau, égouts…), puis revend lots par lots.

Le maître d’ouvrage pourra choisir de construire comme bon lui semble sur son terrain avec qui il souhaite. On veillera, lors de l’opération d’achat d’un terrain à un lotisseur, à vérifier ce  que fait exactement le lotisseur et où s’arrêtent ses prestations. 

L’architecte :

Il réalise des plans et le suivi de travaux pour un maître d’ouvrage. Pour le suivi de travaux, sa prestation se chiffre en pourcentage des travaux (compter 12 % environ).

L’architecte a des qualités indéniables dans la conception des plans et la création d’un bien atypique. C’est un artiste, et recherchera le beau. L’architecte aura plus de mal dans la réalisation et le suivi du projet. Car le suivi de travaux demande des qualités de chef de guerre et de meneur d’homme, qu’un artiste aura du mal à fournir. L’architecte ne négocie peu les prix des artisans. De ce fait, le coût final des travaux peut se révéler plus élevé.

Le maître d’oeuvre :

Son rôle est identique à celui de l’architecte, mais la profession de maître d’œuvre n’est pas réglementée. Le maître d’œuvre a pour rôle la conception, les études, le suivi et la coordination des travaux. L’architecte est donc, par excellence, un maître d’œuvre.

Ancien conducteur de travaux ou ancien vendeur de maison individuelle à leur compte, souvent les maîtres d’oeuvre sont des « vieux de la vieille » dans le bâtiment ou la maison individuelle. Vous pouvez trouver votre bonheur en vous adressant à un maitre d’oeuvre.

Se faire mettre à la porte de sa propre maison !

Construire sa maison soi-même

Sur un chantier, il ne peut y avoir qu’un seul chef ! Les familles ayant choisi de faire construire leur maison par un constructeur de maison individuelle se trouvent exclues de leurs projet pendant la construction. En effet, on appelle cela « faire construire clef en main ».

Alors concrètement, comment cela se passe quand vous achetez une maison chez un constructeur de maison individuelle ? Vous choisissez un terrain, puis un modèle de maison, puis les options et les choix (tuiles, carrelages,…). Puis le constructeur dépose le permis de construire et construit la maison. Vous avez deux ou trois rendez-vous avec le conducteur de travaux pendant la construction. Une fois la maison achevée, il vous faudra régler la totalité des travaux pour obtenir vos clefs. Et ensuite seulement, vous pourrez vous installer à l’intérieur de votre maison. 

Dans ce processus vous serez uniquement des observateurs de votre chantier et ne pourrez intervenir. Cependant, en voyant votre maison en définitive se construire sans vous, vous générera de l’anxiété. De plus parfois, vous vous apercevrez d’un défaut ou d’une certaine modification a faire sur la maison mais cela ne sera pas possible ou très compliqué car vous n’aurez pas accès à votre chantier et vous serez contraint de passer par votre intermédiaire : « le constructeur ». Cet intermédiaire ne fait que compliquer les choses. En effet, quand vous passez par un intermédiaire, l’information que vous lui transmettez, va être nécessairement modifiée ou pire non transmise a l’entreprise concernée. Parfois l’intermédiaire va mettre trop de temps pour transmettre l’information, et l’erreur ne pourra plus être corrigé.

Construire sa maison soi-même vous permettra d’éviter cet écueil.

Les avantages à construire sa maison soi-même

1/ Savoir ce qu’on achète !

Construire sa maison soi même permet en effet de mieux savoir ce que l’on achète. En effet, j’ai pu remarquer, au cours de mes années en qualité que conducteur de travaux en maison individuelle, que les gens qui font construire maîtrisent mal ce qu’ils achètent chez un constructeur de maison individuelle. Et je dirai même pire : les vendeurs de maison ne savent pas ce qu’ils vendent !

Conseiller un client dans le but qu’il achète une maison fait appel à de nombreux connaissances techniques et économique, pour autant la difficulté du secteur de la maison individuelle à croitre et la précarisation grandissante des métiers ( via l’auto-entreprise et les contrats CDD ) ne va pas dans le sens de vendeurs en maison individuelle mieux formés et pouvant bien informer leurs clients. 

L’intérêt du vendeur de maison n’est pas forcément l’intérêt de celui qui achète la maison. Le bon vendeur de maison sait que l’information inquiète les acquéreurs car l’information soulève des questions et bizarrement génère donc des doutes chez la personne qui achète une maison. Et parfois, l’acquéreur, plutôt que de trouver une solution et faire face au problème, préfère se retirer de leur projet. Alors, que si l’acquéreur s’engage envers le constructeur de maison, dépose un permis de construire et verse des acomptes, il sera davantage à même d’affronter ledit problème plutôt que de s’en défausser… Pour ces raisons, les vendeurs de maison individuelle tentent « de ne pas en dire trop » sur les techniques de réalisation. 

De plus, le vendeur de la maison, à partir du moment où le client à signé que le contrat de construction CMI, n’a plus de relation avec celui-ci. Donc si il y a des problèmes ou des non-dits, ce ne sera pas au vendeur de les régler en faisant face au client…

Pour ces raisons, nombre de personnes passant par un constructeur sont surpris au fur et à mesure de la construction de leur maison des prestations non comprises dans leur contrat initial. La réputation, les rumeurs propagées sur les constructeurs de maison individuelle ne s’auto-génèrent pas elles-mêmes ; elles puisent leurs sources dans les phénomènes expliqués ci-dessus. 

2/ Construire sa maison soi-même une méthode différente

Une des motivations profondes qui m’ont incité à écrire ce livre, et à créer la formation qui l’accompagne, est d’offrir une autre voie aux personnes souhaitant faire différemment et par elles-mêmes. 

En effet, ce que je propose de vous donner est la capacité de gérer la construction de votre maison par vous même : d’acheter un terrain, de missionner les artisans et de suivre vous même la construction de votre maison.

Car pouvoir avoir un contact direct avec les artisans me parait en définitive la meilleure façon d’aborder la construction d’une maison. En effet, lorsqu’il est question de s’occuper de ses affaires, je pense que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même…

Attention, suivre ses travaux soi-même ne s’adresse pas à tout le monde. Il vous faudra avoir la tête sur les épaules, et veiller à ne pas vous disperser. Pour autant, avec un peu de rigueur et grâce à ce livre et la formation qui l’accompagne, si l’envie de suivre vos travaux vous séduit cela est tout a fait possible. 

Et je pense d’ailleurs qu’en définitive, la meilleur personne pour suivre ses travaux c’est vous-même, le client. Car c’est simplement vos affaires, et votre maison en définitive.

3 / De la proximité entre le client et son chantier

Construire sa maison soi-même c’est aussi accéder plus directement à son chantier : Parler directement avec le dessinateur ou l’artisan qui réalise la maison simplifie la transmission des informations et la réalisation des choses en définitive. De plus, personne ne connaît mieux que l’artisan comment on réalise un ouvrage. Car c’est en faisant que l’on sait…

Le marché de la maison individuelle est un secteur très concurrentiel. Les ventes en 2019 son en berne, et donc le rapport de force est clairement en faveur des clients. La concurrence est une bonne chose en soi, mais il y a un revers à cette médaille : trop de concurrence peut amener à tirer les prix trop bas et cela peut nuire au final à la qualité des ouvrages réalisés.

Dans ce climat, les constructeurs de maison se battent pour payer toujours moins cher leurs sous-traitants. Et vu que le client est tenu à distance de son chantier, et qu’il ne sait pas non plus à quel prix sont sous-traités les travaux, donc tout semble permis.

Re-mettre de la proximité entre le client et l’artisan, voila la solution évidente et évitant ses dérives.

Construire sa maison soi-même Oui ! Mais avant tout il faut bien préparer son projet de construction

Toutefois, construire sa maison soi-même vous demandera d’y être bien préparé et je vous conseil d’acheter une de mes petites formations de mon crue afin de vous y préparer au mieux à la construction de votre maison.

Elles sont découpées en blocs et sur différents supports (livre, vidéo…). Toutefois, je vous conseille d’acheter le pack regroupant l’ensemble de la formation, car cela est plus avantageux financièrement. Ce PACK FORMATIONS comprend :

CE PACK, je vous le propose au prix de 135 € au lieu de 225 €, si vous achetez chacun des produits séparément, soit 40 % de réduction !

D’autres choses que l’on peut faire soi-même.

Laisser un commentaire